La classe inversée au CRB

C’est moi qui apprends. Vous pouvez me montrer, me démontrer, expliquer autant que vous voulez — et c’est ce qu’on fait dans les cours — c’est à moi d’apprendre. Et donc, mon propos n’est pas de transmettre, mais de donner des environnements dans lesquels l’apprenant va pouvoir apprendre.” (Lebrun, 2015)

La classe inversée est une méthode pédagogique récente et innovante. Pour simplifier, on parle de classe inversée car les devoirs se font en classe et les leçons à domicile, à l’inverse de ce qui se fait dans une classe « traditionnelle ». Cette méthode s’installe depuis quelques années dans les universités en Belgique et l’idée de la mettre en pratique dans les classes du CRB TQ/P est intéressante à différents points de vue.

Comment cela se déroule-t-il pratiquement?

Les élèves reçoivent un email contenant un lien vers une vidéo et un questionnaire s’y rapportant. Chez eux, ils visionnent alors la vidéo portant sur le point de théorie (la leçon) que l’enseignant désire aborder en classe. Ils répondent ensuite aux questions qui permettront à l’enseignant de vérifier si la théorie a été comprise.

De retour en classe, l’enseignant pourra éventuellement apporter quelques éclaircissements portant sur les questions auxquelles une majorité d’élèves aurait répondu de manière incorrecte. Il pourra aussi répondre aux questions éventuelles des élèves. Enfin, il pourra consacrer tout le temps de classe à des travaux (les devoirs) dans lesquels les élèves devront réinvestir la théorie vue à la maison.

En classe, la pédagogie de groupes est privilégiée en vue de favoriser des qualités comme la coopération et l’entraide. L’idée est aussi de développer l’apprentissage entre pairs et la co-construction de savoirs. Parce que l’échange permet à chacun de se situer dans ses propres acquis et d’en développer d’autres.

La classe inversée, quelles finalités?

Les buts sont de développer l’autonomie des élèves, de favoriser une certaine différenciation en leur permettant de visionner la théorie autant de fois qu’ils en éprouvent le besoin et de permettre à l’enseignant d’interagir avec des petits groupes posant des questions précises. Il s’agit donc bien ici de créer les conditions favorables et d’observer l’engagement de l’élève dans le processus d’apprentissage.

A. Bareau

Contact

  • Avenue Eugène Plasky, 184 1030 Schaerbeek
  • 02/734.38.85
  • 02/734.78.05
  • info@crbtechpro.be

Carte